Ecole: parrainons un désobéisseur


Proposition d’action du « café des vallées »:

Le rouleau compresseur est en marche.
Alain Refalo est bien sûr la cible privilégiée (2 jours de salaire en moins par semaine depuis le 5 janvier, opposition de l’IA à ce qu’il accède à un échelon supérieur) mais les sanctions financières et professionnelles pleuvent aussi depuis quelques jours dans l’Hérault, les Bouches-du-Rhône, l’Isère, … retraits de salaires, retrait de charge de direction, sanctions disciplinaires, …
Le mouvement des désobéisseurs met en place une Caisse de Solidarité pour contrer ces sanctions disproportionnées, les rendre dérisoires et montrer la solidarité des citoyens envers les enseignants désobéisseurs.
J’ai pensé que ça vaudrait le coup de nous y associer ici très fortement en lançant rapidement une campagne de parrainage du genre : « Les lecteurs du Café des Vallées parrainent un enseignant désobéisseur. Ils s’engagent sur le long terme à compenser ses pertes de revenus consécutives à ses actions de désobéissance : 1 €, 5 €, 10 € chaque mois … aussi longtemps qu’il ne sera pas rétabli dans ses droits. »
Bien sûr, ça veut dire aussi qu’on ose également s’afficher publiquement comme soutien.

Qu’en dites-vous ?
Merci de me répondre par retour soit dans les commentaires du blog, soit par courriel à l’adresse du Café des Vallées. Si on est un bon petit nombre, je lance l’opération. Sinon, ce n’est pas grave ; de toutes façons, je soutiendrai quand même à titre perso.
Merci,
Dominique Boutonnet


Café des Vallées

,