Communiqué d’Attac France: Manifester est un droit, nous ne cèderons pas à l’intimidation



Attac et les organisations signataires (cf. ci-dessous) appellent à un rassemblement devant le ministère de la Justice
Vendredi 19 juin 2009 à 17H30
13 Place Vendôme – M° Opéra

Communiqué :

Manifestations contre le sommet de l’Otan à Strasbourg – Suites

Manifester est un droit, nous ne cèderons pas à l’intimidation

Dès les élections passées les autorités sont passées à l’offensive pour intimider celles et ceux qui seraient tentés de manifester leur opposition à la politique guerrière de notre gouvernement. Du 8 au 11 juin plusieurs participant-e-s à la manifestation contre le sommet de l’Otan de Strasbourg le 5 avril dernier ont été arrêtés à Strasbourg, Mulhouse et Paris, dont des syndicalistes de Sud et de la CGT. Certains ont été « entendus » comme témoins, d’autres ont été déférés devant un magistrat. Des domiciles ont été perquisitionnés.

Nous condamnons ces méthodes d’intimidation qui sont dans le droit fil des entraves mises au droit de manifester lors du sommet de l’Otan et rentrent plus généralement dans le cadre d’une dérive sécuritaire du pouvoir en place.

Nous exigeons l’arrêt immédiat de toutes les poursuites engagées suite aux manifestations de Strasbourg et la mise en place d’une commission d’enquête sur l’action des forces de police lors de ces manifestations.

Signataires:

AAW, ACG, Les Alternatifs, Alternative libertaire, ATTAC, CCIPPP, ESSF, Collectif des Iraniens contre la Guerre, Organisation Femmes-Egalité, FSU, La Fédération, Ligue des Femmes, Mouvement de la Paix, Marche Mondiale des femmes-France, MRAP, NPA, PCF, PCOF, Réseau Féministe « Ruptures », Solidaires, Union Pacifiste, Les Verts