Que fait on après le 27?


manif : 250 personnes à St gaudens réunion à 18 h au Pilat :
constats : malgré une très bonne mobilisation des enseignants, les gouvernants actuels continuent sur le même ton, avec les mêmes idées, la même logique ahurissante Sarkozy dit aux ouvriers en gros : « je viens voir  plutôt ceux dont l’emploi est menacé par les délocalisations que les privilégiés qui ont la sécurité de l’emploi » on rappelle les nouveautés dans la direction du personnel : l’importation du privé des méthodes « modernes » : primes, objectifs, nouveaux grades (préfet des études, coordinateur de discipline !) etc…. bref, ils auront tout tenté mais en passant complétement à côté bien sûr de l’école que nous souhaitons donc nous allons continuer à l’expliquer jusqu’à ce que ça monte aux cerveaux des dirigeants en passant par les mobilisations de la bas nous ne sommes plus dans des luttes où nous demandons un progrès partiel mais dans une lutte énorme contre un système dégradant ce n’est pas parce qu’il y a une dette qu’il faut sacrifier l’avenir une part de la dette n’est pas forcément à rembourser bref l’austérité n’est pas une bonne idée nous essaierons d’expliquer tout cela le 11 octobre il faut aussi continuer d’expliquer partout, dans une démarche aussi décentralisée que la votation pour La Poste ou les nuits des écoles que les services publics dans le rural sont une source d’emplois et bien sûr les garants de l’égalité nationale cet été nous avons commencé la carte du Comminges des militants avec qui il serait peut-être possible de repartir en campagne pour ces explications là et éventuellement une pétition à porter à nos élus
Un Comité de Défense de l’Education Nationale s’est mis en place avec des enseignants, des élus, des parents (?) : nous pourrions le décliner en Comminges et organiser avec les élus et des intervenants, une grande réunion publique ; cette réunion serait précédée de plein de petites partout pour convaincre les parents de nous rejoindre dans ce combat : un école gratuite de qualité pour tous les enfants, selon leurs besoins
on continue de parler de tout ça mardi 4 octobre à 18 h avenue Foch
on associera le plus souvent tous les services publics et notamment la santé, autre grand perdant de ces dernières années
rdv vendredi 30 septembre à 10 h 30 devant l’hôpital
avec Malvy et Isard qui se déplacent
le 15 octobre : journée internationale des indignés : manif à vélo à préparer avec ceux qui ont envie de marquer le coup à St Gaudens
compte-rendu à compléter par les personnes présentes hier soir
à faire suivre à ceux qui ne sont pas sur la liste
, ,