Ciné-débat: Tous cobayes?


L’association CARLINE et Le Cinéma Le Régent vous proposent plusieurs rendez-vous autour d’une programmation de films suivies de discussions, et de petits pots, à l’occasion du 20ème anniversaire de la Biocoop Bio-Comminges. Des analyses écologiques, politiques et vitales !!!

MARDI 27 NOVEMBRE À 20H45 AU CINÉMA LE RÉGENT

TOUS COBAYES de Jean-Paul Jaud






Sommes-nous tous des cobayes ? Comment se fait-il que les OGM agricoles soient dans les champs et dans les assiettes alors qu’ils n’ont été testés que pendant trois mois sur des rats ? Comment se fait-il que l’énergie nucléaire soit toujours l’énergie du futur alors que les hommes ont vécu Tchernobyl et Fukushima ? Les conclusions seraient-elles accablantes? Pour son troisième film, Jean-Paul Jaud a donné la parole aux agriculteurs japonais de Fukushima, Sénégalais ou Français, aux scientifiques, aux politiques ou aux militants. Autant de personnes qui s’expriment librement sur ces deux problématiques majeures, les OGM et le nucléaire.

La projection sera suivie d’un débat avec :

Marc ST Aroman et Daniel Rousset  , administrateurs du Réseau sortir du nucléaire et Michel Metz  du  Collectif  antiOGM 31 et du Réseau « Semences paysannes ».







Avec le soutien de l’association Champs du possible et Attac Comminges




Prochainement :






MARDI 04 DÉCEMBRE À 20H45 :
DES ABEILLES ET DES HOMMES de Markus Imhoof
On prête à Einstein la phrase suivante : « si les abeilles venaient à périr, les hommes périraient quelques jours plus tard ». Un tour du monde des abeilles afin de comprendre pourquoi et comment, depuis 2007, ces sentinelles de l’environnement disparaissent, parfois mystérieusement… Fragilisées par l’élevage poussé à l’extrême, l’abus d’OGM, les voyages, les virus, les médicaments employés pour combattre les parasites, les pesticides etc… les abeilles n’en finissent pas de mourir. Dans le film, un homme se tourne vers le public : « parler d’une maladie d’un type nouveau est absurde : la maladie, c’est nous ! ». Vous l’aurez compris : le film est passionnant, et essentiel.
En présence d’ apiculteurs locaux
LUNDI 10 DECEMBRE À 20H30
(SALLE BIBLIOTHÈQUE)
LUMIÈRE
Un film documentaire de Peter-Arthur Straubinger
Peut-on survivre sans prendre de nourriture ni d’eau pendant des semaines, des années voire des décennies ? La plupart des gens, scientifiques ou spécialistes répondront spontanément : c’est impossible ! Mais comment réagiront ces mêmes scientifiques et spécialistes lorsqu’ils seront confrontés aux preuves, rapports certifiés, interviews et expériences en laboratoire à l’appui, constatant que ce phénomène, parfois aussi désigné par « Respirianisme », existe ? En tout cas, nous pouvons voir cela comme une incroyable remise en question de notre conception scientifique et matérialiste du monde.
LUNDI 17 DECEMBRE À 20H30
(SALLE BIBLIOTHÈQUE)
DES MAINS POUR FAIRE, DES MAINS POUR DIRE
Un film documentaire de Michel Cires et Mathieu Soudais

Dans le sud de l’Inde, une quinzaine de jeunes femmes découvrent à l’occasion d’une formation en boulangerie au Vocational Training Center For Women, les qualités des céréales traditionnelles de leur pays. Délaissées depuis une soixantaine d’années, les différentes variétés de millet apparaissent comme une alternative indispensable face aux conséquences et à l’impasse de la révolution verte en Inde. 
La question des échanges Nord-Sud de matières agricoles fait apparaitre la persistance d’un héritage colonial formant un obstacle à une réelle souveraineté alimentaire des populations.







, , , , ,